Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 14:39
Lors de l'exposition il y avait des tableaux à vendre


Les voici,à votre avis quel prix pour le lot!!!!
Repost 0
Published by sophie - dans Mes promenades
commenter cet article
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 13:00
Kudô 1930

Nommé en l'honneur de Yoshiaki Hara,botaniste contemporain originaire de Taïwan.

Le genre Haraella compte une seule espèce
Botanique

Milieu naturel: Dans les fôrets de montagne du centre de Taïwan,très petite épiphyte,entre 1000 et 2200 m d'altitude.




Voici la première de ma promenade




La fleur mesure 2,5 cm,de couleur jaune vert variable,grand labelle jaune pâle couvert de poils,à bords frangés avec un petit collier et plusieurs tâches centrales de couleur rouge pourpre foncé,d'une texture cireuse.
Un parfum des plus agéables,un mélange de subtil de réglisse et de citron.

De culture facile sur écorce,arroser toute l'année,doit être sèche le soir.
La plante même petite peut fleurir à tout moment,une bonne lumière et un bonne hygrométrie permettent à la plante de fleurir presque sans interruption.

ATTENTION
Ne vous y trompé pas,car cette espèce est souvent vendue sous le synonyme "Haraella odorata"
Et nous savons que ce genre ne compte qu'une seule espèce.

Repost 0
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 18:54
Voilà simplement du bohneur chez moi


Samedi


Dimanche matin


Dimanche après midi


Aujourd'hui



Repost 0
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 07:00













Eulophia guineensis






Paphiopedilum concordii X emersonii




Ida locusta









Barkeria spectabilis



Bientôt mes acquisitions en photo





Repost 0
Published by sophie - dans Mes promenades
commenter cet article
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 10:28











Bulbophyllum echinolabium


Paphiopedilum In-charm Grace


Smithindia.......


Coelogyne parishii









Repost 0
Published by sophie - dans Mes promenades
commenter cet article
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 18:25
Tout d'abord l'exposition d'hier était très belle,j'ai pris des photos de quelques merveilles et ne suis pas rentré les mains vides vous vous en doutez.
Nous verrons ça plus tard car je n'ai pas le temps de trier les photos et de prendre celles des nouvelles arrivées,ne vous inquiétez pas je vais essayer de le faire très vite.
Je vais avoir de moins en moins de temps durant les trois mois prochain,en effet ce sont des mois ou j'ai énormément de boulot,je viendrai vous voir,publierai mes floraisons,mais ne pourrai peut être pas toujours répondre aux commentaires,sauf si vous avez une question,ou avez besoin d'un renseignement.Car vos commentaires me font toujours très plaisir.

Aujourd'hui je mis suis mise,car mes Bulbophyllum n'étaient plus bien dans leurs pots et mes montées ont été regroupées.Ce qui va me faire gagner du temps lors de l'arrosage.






Repost 0
Published by sophie - dans Mode de culture
commenter cet article
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 07:00
Les Phalaenopsis aiment avoir les racines humides.Leurs racines se plaisent à sortir du pot en s'allongeant dans toutes les directions pour puiser l'humidité de l'air.Il faut surtout éviter de laisser les racines tremper dans une eau stagnante,ce qui risque de les faire pourrir et pire de faire mourir la plante.Des racines en santé s'assèchent entre les arrosages mais se gonflent et prennent des couleurs grises et verte quelques minutes seulement après un arrosage adéquat.Les racines mortes restent sèches,même en présence d'eau,et noircissent.
Afin de satisfaire à leurs besoins tout en évitant la pourriture,il faudra arroser ses plantes abondamment deux fois par semaine durant l'été et une seule fois par semaine durant l'hiver.
Il s'agit ici d'une fréquence arbitraire.Le rythme des arrosages doit s'adapter aux conditions de culture.
Dans une serre où l'humidité est toujours relative est toujours très élevée,les arrosages seront bien moins fréquents,que si les Phalaenopsis sont cultivés dans une ombrière extérieure soumise aux grands vents.
Le rythme des arrosages doit assurer un assèchement du milieu d'empotage et une respiration des racines entre ces arrosages.
Il est important d'utiliser une eau ni trop froide ni trop calcaire.
Les feuilles des Phalaenopsis en milieu naturel sont pendantes et ne conservent jamais d'eau à leur surface.La présence d'eau au coeur de la plante,à son sommet,risque d'entraîner la pourriture de la couronne des feuilles et le décés du plant.
C'est pour cette raison que les arrosages se font généralement le matin,en évitant le plus possible d'arroser le feuillage.Ainsi,à la nuie venue,l'eau résiduelle sera complètement évaporée,ce qui diminue grandement les risques de pourriture de la couronne.


Ici un éxemple de racines en bonne santé,d'une plante qui respire la santé,regarder bien une nouvelle hampe fait son apparition.

Personellement pour l'arrosage j'utilise l'eau de pluie,et si jamais il n'était pas possible dans avoir (comme cet hiver)j'utilise une carafe filtrante qui neutralise le calcaire.
Je puise toujours mon eau de pluie la veille de l'arrosage afin que l'eau soit à température ambiante
Repost 0
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 11:11

Demain devinez ou je file!!!!
9 Producteurs dont un de Taïwan et un du Brésil
Vente et concours d'Orchidées
Hôpital des Orchidées:conseils pour la culture
Conférences
Librairie spécialisée
Visite des exploitations et des jardins extérieurs

Je n'oublie pas l'appareil photos et penserai beaucoup à vous
Repost 0
Published by sophie - dans Mes promenades
commenter cet article
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 07:30
Les Phalaenopsis sont des plantes de climat chaud.Leurs températures de culture correspondent à peu près aux conditions dans lesquelles nous maintenons nos appartements.Ils vivent bien à des températures variant de 5°C à 30°C.La plante résiste mal cependant à des températures froides mais peut supporter pour un temps court des températures de 34°C à 35°C.
Comme pour beaucoup d'orchidées tropicales et subtropicales,le Phalaenopsis se plaît bien lorsqu'il éxiste un écart entre les températures du jour et de la nuit.Si l'appartement ou la maison sont maintenus en permanence à une même température,la croissance de l'orchidée en sera quelque peu affectée.
C'est surtout pour rntamer les floraisons qu'il est important de créer cet écart jour-nuit des températures.Les journées chaudes et les nuits fraîches de l'été lui conviennent très bien.
Durant les autres saisons,il faudra se préoccuper de cette condition de culture.Il éxiste plusieurs endroits dans une demeure où ces conditions sont satisfaites.Le rebord d'un fenêtre est un endroit tout à fait approprié.Le verre n'est pas un isolant thermique idéal et,durant l'hiver,les températures nocturnes s'abaissent dans l'environnement immédiat d'une fenêtre,ce qui en fait un endroit idéal pour la culture des orchidées.Il faut prendre soin de dévier les sources de chaleur des chauffages souvent situés sous les fenêtres.


Repost 0
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 14:10
Le début des floraisons chez les Phalaenopsis constitue un phénomène cyclique.La majorité des hybrides à grandes fleurs fleurissent au printemps et sont donc entamés à l'automne.
Les facteurs qui permettent d'entreprendre cette floraison peuvent être multiples.Chez certaines orchidées,les variations des rythmes d'éclairage en sont responsables,alors que,chez d'autres,c'est la variation de l'intensité de la lumière et non sa durée.Les modifications de température,d'humidité relative ou des rythmes d'arrosage,comme les variations saisonnières,sont des facteurs importants pour plusieurs autres.
Pour plusieurs espèces,ces facteurs sont bien déterminés.Pour ce qui est des hybrides,la reconnaissance du ou des facteurs déclencheurs est rendue difficile puisqu'un hybride présente les caractéristiques résultantes de ses deux lignées de parents.
La meilleur technique pour déclancher les floraisons d'une orchidée est de simuler au mieux toutes les conditions naturelles à laquelle elle est soumise en milieu naturel.
Les Phalaenopsis proviennent de zones tropicales et subtropicales et occupent des microclimats précis qu'il faut donc tenter de reproduire.
En 1982 Arditti explique que la floraison printanière de plusieurs Phalaenopsis est entamée par une baisse des températures nocturnes vers les 12°C à 16°C durant une période de deux à cinq semaines.La durée de l'éclairage quotidien ne semble pas avoir beaucoup d'influence.
Il faut souligner que les variations annuelles de la durée du jour sont presques nulles en zone tropicale et très faibles en zone subtropicale.
Certaines espèces vivent sous des climats plus doux ou plus froids et le début de leur floraison dépend parfois d'autres facteurs.Les changements de conditions microclimatiques sont responsables des floraisons.

Repost 0

Les Orchidées De Sophie

  • : Les Orchidées de Sophie.com
  • Les Orchidées de Sophie.com
  • : Passionnée par les orchidées,la création de ce blog est pour moi une façon de vous faire connaître cette passion, mais aussi apprendre, échanger nos idées nos expériences. J'aimerais partager mon petit monde avec vous.Que vous soyez débutants,amateurs ou confirmés.Vous êtes les bienvenus dans mon univers.N'hésitez pas à me laisser vos commentaires,vos idées.......
  • Contact

  • sophie
  • Passionnée d'orchidées depuis 5 ans, je cultive à la maison environ 350 plantes de genres et d'espèces différentes
  • Passionnée d'orchidées depuis 5 ans, je cultive à la maison environ 350 plantes de genres et d'espèces différentes

Producteurs

Orchidarium  'Suisse'

Orchids Tech 'Suisse'

Ryanne Orchidées 'France'

La Cour des Orchidées 'France'

La Canopée 'France'

Rechercher

Visites depuis le 01/02/2009